Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 06:46

Nous habitons un village de campagne qui n'a pas les moyens d'avoir ses propres écoles élémentaires et maternelles. Donc, nous fonctionnons a deux communes  :

-la maternelle est assurée par la commune voisine

-et dans mon village, les écoliers en élémentaire sont accueillis.

 

En février dernier, l'inspection académique a décidé la fermeture d'une classe de maternelle et l'ouverture d'une classe supplémentaire en primaire. L'école maternelle aurait du donc fonctionné a deux classes mêlant les 3 niveaux : petite section, moyenne section et grande section. Mais une partie des grandes section devait intégrer l'école élémenaire dans une classe mixte CP/grande section. 

 

Seulement comment choisir les éleves qui resteraient en maternelle et ceux qui iraient en élémentaire ?


Les deux critères choisis par l'équipe pédagogique ont été:

1) L'âge des enfants : Les plus vieux des grandes section devaient intégrer l'école élémentaire

Ce critère paraît tout à fait raisonnable et juste dans la mesure où les plus grands sont, les plus à même de s'adapter à ce nouvel environnement. Bien que plus vieux en âge ne signifie pas forcément plus mature. Ce critère peut être donc discutable mais non contestable à mon sens.

2) Le lieu de résidence : Les enfants résidant dans la commune de la maternelle devaient rester en maternelle même s'il s'agissait des plus âgés de grande section. En revanche, j'ai dénoncé ce critère car je lui attribue un caractère de discrimination sociale.

En effet, par définition, la discrimination est la distinction, l'isolement, la ségrégation de personnes ou de groupe de personnes par rapport à un ensemble plus large. Elle consiste à restreindre les droits de certain en leur appliquant un traitement spécifique défavorable.

 

 

Dans cette définition, deux notions fondamentales sont présentes :

  • Distinction d'un groupe de personnes par rapport à un ensemble plus large :
Parmis tous les plus âgés de la grande section de la rentrée, on pointe du doigt les élèves résidant sur la commune extérieur à l'école maternelle.
  •  Traitement spécifique défavorable :
Il va de soi que je ne remets pas en question la qualité du travail de l'équipe enseignante de l'école élémentaire et qu'il y a surement des avantages pour les enfants à cotoyer des enfants beaucoup plus âgés, voir des pré-ados.
Le traitement défavorable, à mon sens, consiste dans le fait que le cadre d'apprentissage de l'école primaire est beaucoup moins « maternant ». J'entends par là que les enfants sont obligés de grandir plus vite et auront moins d'attention spécifique pour ne pas dire qu'ils seront noyés dans la
masse.
Les sorties, les visites se font plus rares.
Le gouter de noel est supprimé.
Les temps de jeux sont abrégés bousculant les enfants dans un rythme cadensé avant l'heure.
Pour tout cela, je considère que pour les élèves en grande section qui partiront à l'école primaire, le traitement sera défavorable par rapport à ceux qui resteront à l'école maternelle.
Le fait est que 10 élèves au minimum devait partir à la « grande école » et que cela plaise ou non aux parents, que leur enfant soit mature ou non, c'est la décision de l'inspecteur d'académie de fermer une classe en maternelle pour en ouvrir une en primaire. Pourquoi alors réserver ce sort aux élèves
les plus âgés résidant sur la commune de l'école primaire et exclure par là même ceux résidant sur  l'école maternelle ? 
Cette discrimination revêt un caractère particulièrement :
• injuste entre les enfants car deux enfants du même âge auront des cadres d'apprentissage bien différent sous prétexte que leur parent ne réside pas dans la « bonne » commune. Et même si on pousse le raisonnement, le critère de sélection « lieu de résidence » peut impliquer que des enfants résidant dans la commune de l'école primaire plus jeunes partiront en élémentaire tandis que des plus vieux residant  dans la commune de l'école maternelle resteront à l'école maternelle.
L'école ne doit-elle pas promouvoir les principes d'égalité ?
• navrant car elle est le reflet d'un égoïsme communal alors que deux villages ont besoin chacun l'un de l'autre pour faire vivre leur école. Soit nos deux communes mettent des moyens et des règles en commun pour perdurer et offrir au concitoyen un service public de proximité et de qualité, soit nos deux communes fonctionnent individuellement. Mais qu'une des deux tire la converture de son côté est très désagréable.

 
Conclusion : 
Les effectifs des deux écoles ont tellement évolués entre fevrier et juin que l'école maternelle a finalement gardé ces 3 classes et le maintien de l'ouverture d'une classe supplémentaire à l'école primaire. 

Partager cet article

Repost 0
Published by presquetoutenrecup - dans Coups de gueule !
commenter cet article

commentaires

Nadine 18/09/2013 16:32

La répartition des élèves par classe appartient aux enseignants ... et ce n'est pas une mince affaire !
Les critères retenus sont toujours discutables, je pense que vouloir éviter le transport scolaire à des enfants de 5 ans était quand même un très bon argument, plein de bon sens et dans l'intérêt
des enfants, sans doute plus que le mois de naissance (qui ne reflète pas forcément le degré de maturité !).

presquetoutenrecup 20/09/2013 11:21



Chez nous, les éleves prenent le bus à partir de la petite section, soit à partir de 3 ans. Ce choix aurait effectivement u permettre d'éviter le bus aux enfants de 5 ans alors que les plus
petits devaient le prendre de toutes façons... 


Je conçois que la décision de la répartition des élèves est une question difficile et qu'elle fait automatiquement des mécontents. 


 



Sacartonne 12/09/2013 13:42

Contente que ça se soit bien terminé et que tout le monde soit satisfait. Je pense effectivement que les plus grands auraient dû intégrer le primaire en mixte avec éventuellement accord des
parents...un choix collectif!! Espère que tes enfants ont fait une bonne rentrée malgré tout. Biz

presquetoutenrecup 12/09/2013 15:42



Vouloir l'accord des parents est très compliqué car cela génère des traitements au cas par cas et donc, des inégalités. 


L'important c'est qu'une regle soit juste pour tout le monde. 


Une bonne rentrée pour mes filles même si le rythme est difficile a prendre mais je pense que c'est comme cela pour tous les enfants qui ont passés les vacances avec les mamans qui ne travaillent
pas et donc sans contrainte d'horaire matinal !


 



dorigord 12/09/2013 12:20

Tu nous as très bien expliqué toutes les problèmatiques de cette situation.
Vous avez vraiment su vous mobiliser tous dans les 2 communes que vous pouvez garder votre maternelle en entier.
J'espère que la rentrée s'est bien passée et que ta fille a retrouvé tous ses copains-copines, et démarre cette année avec bonheur

presquetoutenrecup 12/09/2013 15:39



Elle entamme sa dernière année de maternelle dans un cadre connu et apprécié. Même si le levé est dur, elle est mieux à la maternelle qu'à l'école élémentaire !



Présentation

  • : Le blog de presquetoutenrecup
  • : J'ai été élevée avec la phrase "on ne jette pas, ça peut servir....". Du coup, on garde, on garde... et je récupère aussi ce que les gens jettent pour réaliser des objets utiles a notre vie de tous les jours. Quand je trouve un carton de "déchets" abandonné a côté des poubelles, je suis comme un enfant qui a trouvé un trésor ! J'ouvre le carton et mon imagination comme a vagabonder... Voici des réalisations que j'ai faite avec quasiment rien, sauf beaucoup de temps !!
  • Contact

Profil

  • presquetoutenrecup
  • Maman de 2 filles, j'aime m'épanouir a travers la réalisation d'objets mêlant le côté pratico pratiques et esthétiques  (enfin, à mon goût) ou en ayant les mains dans la terre....
Une maman bricolo écono écolo....
  • Maman de 2 filles, j'aime m'épanouir a travers la réalisation d'objets mêlant le côté pratico pratiques et esthétiques (enfin, à mon goût) ou en ayant les mains dans la terre.... Une maman bricolo écono écolo....

Recherche